01 48 04 78 81
Nous contacter

Matthieu LESAGE sur RMC le 09.07.2019 - Faut-il renationaliser les autoroutes ? Le débat est relancé par un député de la majorité

9 juillet 2019

 

Le député La République en Marche Jean-Baptiste Djebarri relance l’idée d'une renationalisation des autoroutes. D’après lui, les Français "ont le sentiment que les sociétés d’autoroute se goinfrent sur leur dos". Et cette renationalisation permettrait de financer des travaux de rénovation des routes sur le réseau secondaire.

Ce que propose Jean-Baptiste Djebarri, c’est de créer une société 100% publique qui serait chargée d’exploiter les autoroutes pour le compte de l’Etat. Depuis 2006, cette gestion est confiée à des sociétés privées sur 9.000 km d’autoroutes : Sanef, Vinci, Eiffage.

"C'est déjà de toutes façons une meilleure idée que le statu quo qui ne peut perdurer"

Les concessions arrivent à échéance en 2032 ou 2036. Dès la fin de ces contrats, la société publique reprendrait le contrôle, récupérerait les recettes des péages, pourrait même faire des emprunts ou prêter de l’argent aux régions françaises pour effectuer des travaux sur les routes secondaires. L’argent pourrait aussi servir à financer les réformes de l’Etat ou à rembourser la dette. Que du positif selon Matthieu Lesage, avocat spécialisé dans le droit routier.

"C'est déjà de toutes façons une meilleure idée que le statu quo qui ne peut perdurer. Il faut maintenant ne pas relancer la durée des concessions, les faire cesser le plus vite possible afin de mettre à plat la situation actuelle. Et ça peut passer par une renationalisation car les sociétés concessionnaires appartenant à l'Etat pourraient enfin lui profiter car elles font des bénéfices élevés."

"Les analystes de Bercy semblent opposés à cette idée lancée régulièrement sans succès"

Aujourd’hui, les sociétés d’autoroutes réalisent environ 10 milliards d’euro de chiffre d’affaires par an. Le problème, c’est qu’une renationalisation coûterait entre 45 et 50 milliards à l’Etat. La ministre des Transports, Elisabeth Borne, n’y est pas favorable. Et le député Mouvement radical de la Meuse Bertrand Pancher non plus.

"Je ne suis pas certain qu'on y gagnerait en tout cas les analystes de Bercy semblent opposés à cette idée lancée régulièrement sans succès." 

Alors si, tout ça fait quand même un peu débat. La preuve ce matin sur RMC. La preuve aussi en Espagne qui renationalise 3 grands axes autoroutiers dont les concessions arrivent à échéance. Coût pour l’Etat espagnol : 450 millions d’euro.

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Réagir

Navigation rapide

Le Cabinet d'Avocats Lesage, référence dans le domaine du Droit Routier, intervient sur de nombreux dossiers pour la défense des automobilistes et de leur permis de conduire. Les nombreux jugements favorables obtenus sont la preuve de nos excellents résultats. Maître Matthieu Lesage, Avocat au Barreau de Paris, est également l'invité privilégié de nombreux média (télévision, radio, presse écrite, presse spécialisée, etc.) pour toutes les questions de Droit Routier.

Cabinet d'Avocats Lesage - 32 rue du Temple 75004 Paris - Tel 01 48 04 78 81 - contact@cabinet-lesage.net